COMMENT DEVENIR MAÎTRE DE STAGE UNIVERSITAIRE


• Etre médecin généraliste libéral installé (dont en collaboration) et justifier d’un exercice ambulatoire d’au moins deux ans.

 

• Ne pas exercer une médecine à exercice particulier exclusive (homéopathie, ostéopathie, mésothérapie, acupuncture, etc.).

 

• Demander son agrément pour devenir enseignant clinicien ambulatoire Maître de stage des Universités (MSU) :

Pour cela, adresser une demande par mail au DUMG, Secrétariat: Nasrine Cousin

 

En retour vous recevrez un lien pour un questionnaire en ligne.

 

La candidature est étudiée par la commission pédagogique, qui donne un avis favorable ou non.

 

Si la candidature est retenue,  une formation a lieu à la Faculté de Médecine sur une journée, il y a 2 sessions par an ,

en principe en mars et en septembre.

La prochaine aura  lieu le 15 mars 2023 en visioconférence. ➡️UMFCS

 

La référente pour ces formations  est le Docteur Forté

 

Après cette session un complément de formation à la pédagogie est nécessaire , sous la forme d’un séminaire DPC de 2 jours:

 

– « Initiation à la maîtrise de stage » (S1) (obligatoire initialement pour obtenir l’agrément)

– « Supervision directe en maîtrise de stage » (S3)

– « Supervision indirecte en maîtrise de stage » (S4)

– « SASPAS » (S5) (SASPAS = stage ambulatoire en soins premiers en autonomie supervisée)

– Puis certification, tutorat, etc.

 

Certaines de ces formations sont déclinées chaque année à Marseille par le Collège. 

Cette année S1 et S3.    Ces formations sont Hors quota DPC, c'est à dire qu'elles peuvent se faire même si vous avez utilisé toutes vos heures (dans la limite de 21h sur 3 ans glissants).

 

Vous pouvez également y participer dans d’autres régions si vous le souhaitez.

L'avantage de le faire dans notre région est avant tout convivial: c'est l'occasion de se rencontrer et de souder l'équipe des MSU.

L’ensemble de leurs déclinaisons nationales est visible depuis le site de CNGE Formation.

 

• Accepter le principe d’une évaluation et d’une formation régulière, être informatisé.

 

• S'engager à respecter la charte des MSU.

 

• Après avis favorable du coordonnateur de médecine générale et selon les critères de formation demandés, la demande d’agrément est soumise à la validation en commission d’agrément régionale. L’agrément est ainsi acquis pour cinq ans, ou pour un an si des réserves sont émises.

 

• Participer à la vie et adhérer à l’association locale (CMGMDS) et nationale des enseignants (CNGE) cliniciens ambulatoires maîtres de stage des universités et aux actions du département de médecine générale.

ADOPTE UN INTERNE:

Web-série décalée qui vous donnera envie de vous engager dans la maîtrise de stage